top of page

Ingénieur scannériste sachant scanner un négatif 24*36 vue par vue avec VueScan sur un Super Coolscan 8000 ED

La photographie de concert en argentique, un challenge du millénaire dernier.

Comme mentionné dans mon post précédent, où j'expliquais l'importance de la réalisation d'une planche contact pour procéder à un editing. Dans ce cas les planches contact ont été réalisées de longue date en 2005 en mini lab. Il s'agit de planches contact numériques accompagnées de son CD contenant les images digitalisées sur le Fuji Frontier. Les images sont de qualité médiocre et difficilement exploitables pour du tirage, ce sont juste de simples tirages de lecture.


C'est fréquent que les photographes soient amenés à numériser leurs archives et dans ce cas les re-numériser afin d'obtenir un fichier beaucoup plus détaillé. Dans ce cas il s'agit d'une photo de concert réalisée en mars 2005. Philippe le décorateur m'avait demandé de photographier le décor qu'il avait réalisé pour ce groupe. Une chaine hi-fi géante....à l'époque c'était un objet du quotidien, les enceintes nomades n'étaient pas encore en vogue. A cette époque je travaillais encore en argentique, le numérique milieu de gamme n'était pas encore convaincant pour de la photographie studio. En revanche, il était déjà bien démocratisé pour la photographie de reportage. Dans le cas de la photographie de spectacle, qui n'est absolument pas mon domaine de prédilection, j'empruntais la voie de la difficulté avec deux pellicules de Portra 800. J'allais affronter les difficultés de l'éclairage scénique tout en étant limité sur le nombre de vues.


Ayant accompli la mission haut la main, je scannais les images sélectionnées sur mon Epson 3200. Les négatifs de photos de concerts sont beaucoup plus délicats à scanner que ceux réalisés sur une prise de vue en studio. Pour la photographie de spectacle mieux vaut avoir un bon scanner pour aller chercher le maximum de détails. Les résultats de l'époque étaient satisfaisants, cependant je m'étais dit qu'il serait possible d'avoir un résultat plus qualitatif avec un scanner à film.


Scanner ses archives 24/36 vue par vue avec le Coolscan Nikon 8000 ED

Et presque vingt ans plus tard, je décidais de faire l'experience pour illustrer le sujet de ce post. Plus de détails et de netteté, de subtilité dans les dégradés, tels sont les points forts des scanners à films face au scanner à plat.


Mais pour obtenir un résultat optimum, dans les deux cas il faut de la méthode et de la patience. Dans la deuxième partie de ce post j'explique comment obtenir un fichier TIF avec le maximum d'informations. C'est certes un peu long, de scanner vue par vue...d'un autre côté cela rappelle le parallèle avec le travail en chambre noire. Les images sont tirées vue par vue sous agrandisseur et chaque image est positionnée individuellement dans le passe-vue.




Utiliser le passe-vue ((Universal film holder (#7)) avec le module 24/36 vue par vue sur un Nikon Coolscann 800

Comme mentionné dans mon post précédent, j'évoquais les lacunes du passe-vue FH-835S. Que cela ne tienne pour remédier à cela j'utilise le  (Universal film holder (#7)) de Stephan imprimé en 3D. Sa chaine Youtube est visible à cette adresse : https://www.youtube.com/@coolscan


Je configure le passe-vue en mode vue par vue au format 24/36. Pour ce faire je paramètre la barre de code magnétique perforée en mode vue par vue. Pour le 2ème code je place la barre de code magnétique perforée attribuant le format 4,5/6. Cette zone d'analyse est deux fois plus petite que le 6/9; la prévisualisation sera deux fois plus rapide. Je mets le masque 24/36 sur la partie inférieure du passe vue, après avoir placé le film, je le prends en sandwich avec la partie supérieure dotée d'un verre anti anneaux de Newton. Le film sera parfaitement plan dans le passe vue, avec en plus l'action du verrouillage magnétique. Voire la vidéo si dessous.




Comment choisir les bon réglages dans VueScan : Menu Entrée


Il suffit de renseigner les différents paramètres comme indiqué ci dessous


- Dans ce cas le document est un "Film Négatif couleur"


- Zone d'aperçu "maximum" (on affinera dans le menu sélection)


- 48 bit RVB pour avoir le maximum d'informations.


-Il faut dire "Non" à la numérisation par lot.


-Choisir valeurs de numéro du cadre, comme c'est une vue unique.


-Numéro du cadre : 1


-Décocher : Numériser à partir de l'aperçu


- 1000 DPI pour la résolution de l'aperçu c'est plus rapide et suffisant


- 4000 DPI pour la résolution de numérisation


-J'ai activé le Rotation à droite puisque toutes les images sont en format paysage. En revanche selon comment le négatif sera placé dans le passe vue cela pourra être à Rotation à gauche. En effet le passe-vue ne prend pas la bande de 6 vues en entier. Selon le numéro du cadre il faudra positionner le film en sens inverse dans le passe-vue. Le négatif ne doit surtout pas dépasser du passe-vue vers l'avant, cela gênerait la lecture des barres de codes magnétiques.


-Concernant la mise au point automatique bien sélectionner "aperçu".


-Nombre d'échantillons: 1. Cette option est appréciable pour les films difficiles à exploiter. Pour un film bien exposé la valeur 1 convient parfaitement.


-J'ai activé le "mode précis" pour gagner en précision


-J'enregistre en format TIF pour enregistrer en 48 bits. Plus de précisions dans le menu Sortie


-Avant de cliquer sur "aperçu" et ensuite "numériser" s'assurer que les paramètres des menus suivants soient bien paramètrés.



Interface du lLogiciel Vuescan  avec les options professionnelles
Interface du lLogiciel Vuescan avec les options professionnelles

Comment choisir les bons réglages dans VueScan : Menu Sélection


Il suffit de renseigner les différents paramètres comme indiqué ci dessous :


- Taille de Sélection : choisissez Film 35 mm Cela permet de déterminer un cadre homothétique à ajuster sur l'image d'aperçu,


-Orientation sélection: Portrait : pour des photos en mode paysage cela peut sembler paradoxal, mais cette option s'applique à la zone d'analyse de l'image qui est en 4,5/6 orientée en mode portrait.


On positionnera la zone de sélection avec précision après avoir réalisé l'aperçu.


Comme le négatif est parfaitement plan dans le passe-vue, la netteté sera uniforme. S'assurer que le sélecteur de netteté est bien dans la zone de sélection au centre de l'image. Ici je l'ai mis sur le chanteur.



Interface du Logiciel Vuescan menu Sélection
Interface du Logiciel Vuescan menu Sélection

Comment choisir les bons réglages dans VueScan : Menu Filtre

Dans ce cas, je me suis contenté de laisser les paramètres par défaut, qui conviennent à la plupart des cas. Le nettoyage infrarouge est bien pratique pour supprimer instantanément les poussières et les rayures, ce qui permet un gain de temps considérable en post prod.



Interface du Logiciel Vuescan menu Filtre
Interface du Logiciel Vuescan menu Filtre

Comment choisir les bon réglages dans VueScan : Menu Couleur


Concernant la Balance des couleurs : J'ai testé Fluorescent qui semblait donner de meilleur résultat avec l'éclairage scénique.


Ici il s'agit d'une Kodak Portra 800. J'ai choisi les paramètres dédiés, à savoir : Fournisseur du négatif: KODAK, Marque du négatif : PORTRA, Type de négatif : 800

Pour l'espace colorimétrique je choisis toujours Adobe RGB qui est vraiment dédié à la photo.



Interface du Logiciel Vuescan menu Couleur
Interface du Logiciel Vuescan menu Couleur

Comment choisir les bons réglages dans VueScan : Menu Sortie

J'enregistre en TIF. Le format TIF est lourd et permettra de mieux ajuster les réglages.



Interface du Logiciel Vuescan menu Sortie
Interface du Logiciel Vuescan menu Sortie

La bonne exploitation des fichiers numérisés

Après avoir scanné, utiliser les outils de post prod adéquat pour caler la chromie, recadrer, retoucher....etc

Il faut compter 8 à 10 mn par images, le temps de charger le passe-vue, de faire l'aperçu, de lancer la numérisation. C'est un peu fastidieux quand on a une sélection importante mais le résultat est époustouflant. Cela oblige à jouer du "grille pain" avec les passes-vues. Heureusement après la révision de mon scanner chez www.nikscanners.com je n'ai plus aucun problème lors de l'insertion des passes vues. C'est une assez bonne alternative pour les ingénieurs scannéristes possédant un scanner 120 et ne souhaitant pas avoir un scanner 135.

bottom of page