top of page

Le portrait topless en flou artistique en mode tilt-shift

Pourquoi utiliser le mode tilt-shift au cours d'une séance photo topless

Le portrait topless peut facilement être connoté photographie de charme. Afin de casser le côté trop sexy de ce type de prises de vue, je préfère plus suggérer que montrer. Pour se faire j'utilise le flou optimisé du tilt - shift.


Comment utiliser le mode tilt-shift au cours d'une séance photo topless

La mise au point se fait principalement sur les yeux du modèle afin de mettre en avant sa personnalité. La gestion du flou est à adapter selon sa propre sensibilité artistique en ajustant la bonne combinaison de diaphragme et d'inclinaison de la bascule ainsi que la subtilité du décentrement. En résumé 3 valeurs : ouverture - tilt - shift


Le mode tilt-shift en photographie numérique

Souvent redouté par les pionniers de "la photographie digital", faire une bascule pouvait provoquer des dominantes vertes ou violettes selon l'inclinaison de la bascule. En effet les rayons lumineux ne frappaient pas les photocites du capteur à l'horizontale comme initialement prévu mais en biais; ce qui génerait des aberrations chromatiques. A l'époque il était possible de remédier à ce problème en neutralisant cette dominante grâce à un plexi-blanc permettant de faire une balance des blancs corrective par zones. De nos jours les capteurs numériques sont beaucoup moins sujet aux aberrations chromatiques.

Le mode tilt-shift en photographie en noir & blanc

"Le noirblanc c'est magnifique..." surtout le flou artistique crée par le grain argentique. C'est magique et onirique. Plus on monte dans les ISO plus le grain argentique est gros et plus le flou artistique est beau, surtout avec la Tri-X 400 de chez Kodak, le grain est légendaire et le coté pictural est exceptionnel.


Le mode tilt-shift en photographie en négatif couleur

Et sur du négatif couleur, la douceur des teintes chair est un délice visuel, même si le grain est beaucoup moins marqué qu'en noir et blanc; le flou reste très esthétique quand même. Le négatif couleur est toujours très apprécié pour sa douceur en portrait. Ce n'est pas pour rien que Kodak continue de produire sa gamme de film Portra et cela depuis plus de 20 ans. En 1998 je me souviens avoir utilisé les premiers "samples" distribués gratuitement par Kodak afin de tester cette nouvelle émulsion. Depuis Kodak a sorti de nouvelles versions avec un grain toujours plus fin.


Le portrait topless en mode tilt-shift et les modèles

Géneralement les modèles apprécient le flou artistique. Plutot à l'aise de poser topless, sachant qu'elle sera vêtue d'un bustier de flou artistique. La confiance modèle/photographe est vite établie.


Je finirai par ce petit refrain que prononçait rituellement un vieux photographe de charme hélvetique avant chacune de ses séances photo à ses modèles :


"Tu me montre tes seins, ou bien? Mais ne t'inquiète pas, on verra rien, ici on ne montre rien, on sugère"

Mais ça c'était avant les années 2000, et de nos jours, il faut faire preuve de beaucoup plus de tact et psychologie, parfois même de philosophie.

Commentaires


bottom of page