Photo Emulsion Foma VS Tetenal Work


Il fut un temps...un peu plus de 10 ans, de mémoire, la photographie professionnelle numérique venait d'achever sa métamorphose. Tout était parfaitement calibré et paramétré pour offrir une chaine de production photographique où il n'y aurait plus de place pour le hasard (MP par milliers, profil ICC calibrés/certifiés, PDF pour impression numérique HD)...tout est sous contrôle de la prise de vue à l'impression en passant par la post production. En voila une bonne nouvelle qui simplifiera le travail des photographes peu rigoureux et ravira les DA exigeants et soulagera les clients les plus anxieux.


La froideur du numérique ne fait pas bon ménage avec la photographie artistique qui parfois est encore argentique pour laisser une part de spontanéité à des processus parfois pas toujours maitrisés provoquant des accidents photographiques intéressants. De la prise de vue au traitement en chambre noire, la réalité peut être déformée et interprétée : un appareil photo mal réglé, un film périmé, un développement non conforme et enfin un tirage expérimental en chambre noire.


Pour ma part je m'était décidé à explorer cette dernière option, re-tirer mes clichés réalisés sur du négatif Noir&Blanc, alors qu ils avaient été parfaitement bien tirés sous agrandisseur ou scannés et retouchés pour une utilisation numerique.


Une des options la plus interessante, c'était l'émulsion liquide Work de chez Tetenal qui permet d'émulsionner le support de son choix : papier, bois, tissu, céramique, et pas que des surfaces planes mais aussi des objets en 3D.


J'ai pas mal expérimenté, il fallait apprivoiser cette technique tout en acceptant d'avoir des résultats alléatoirs. Il est possible de découvrir ce travail personnel dans ma Story-5.


Ces derniers temps, j'ai eu l'envie de refaire quelques tirages émulsionné sur papier à dessin. J'avais quelques clichés devant bien se prêter à la continuité de ceux déjà réalisés. J'avais un fond d'émulsion Work au réfrigérateur, mais juste de quoi émulsionner deux feuilles format raisin. L'émulsion Work de Tetenal n'étant plus fabriquée, je me suis rabattu sur la Photo Emulsion de Foma, disponible chez Digixo.


Hormis le fait qu'elle dispose d'un durcisseur le principe est le même, il faut placer le flacon au bain marie afin de liquéfier l'émulsion et de pouvoir l'appliquer avec l'outil de votre choix, rouleau, pinceau...selon la régularité souhaitée.


Premier essai sur un papier aquarelle à base de coton. Je n'ai pas assez chargé en émulsion, je n'obtiens pas des noirs aussi profonds que ceux obtenus avec le Tetenal.


J'ai pu constater lors du rinçage que l'émulsion se délite très rapidement du support si on utilise de l'eau plus chaude que 25°C


En revanche on peu utiliser des filtres multigrade contrairement au Tetenal qui est un grade fixe.








Pour ce deuxième essai j'ai utilisé un papier plus texturé ou l'émulsion semble mieux accrocher et j'ai pu mettre un peu plus d'épaisseur. Pour bien faire il faudrait passer 2 à 3 couches avec un temps de séchage.















Ici j'ai utilisé le peu d'émulsion Work Tetenal qu'il me restait sur un papier à dessin assez peu texturé mais l'émulsion tient bien et quand elle se détache accidentellement lors du lavage, elle se décolle plus par lambeaux, contrairement à la Foma qui se désagrège beaucoup plus facilement.








En conclusion concernant cette émulsion Foma : "C'est pareil, c'est pareil...pareil, surtout c'est moins cher, Mais sauf que c'est moins bien" Comme disait si bien "un Grand Econome".

De toute façon il ne semble pas trop en y avoir d'autres disponibles sur le marché actuellement; il faudra donc faire avec et composer avec ses faiblesses.