Bricolage photographique #3 Porte gobo pour poursuite Bowens QuadMatic 3K spotlite

Ce petit dialogue riche d'enseignement a eu lieu au cous d'un workshop intitulé "L'éclairage scénique adapté à la photographie studio"que j'animais à Paris il y à quelques années. Les participants étaient plutôt jeunes et novices concernant ce sujet; en revanche ce jour là était présent un vieil éclairagiste de théâtre qui se passionnait pour la photographie à la chambre.


Comme prévu dans mon programme de stage j'avais installé un set lumière d'inspiration éclairage scénique. Je relisais rapidement mes notes avant de me lancer sur la partie théorique du cours quand la première question arriva spontanément de la plus jeune participante :

-"C'est quoi cette camera de télévision? je pensais que c'était un cours de photo, je ne veux pas être filmée en tout cas moi!" S'offusqua-t-elle en croisant les bras en signe de contestation.

-"Ne t'inquiète pas petite ce n'est qu'une poursuite" lui répondit le vieil éclairagiste de sa voix rauque éraillée par des années de tabagisme.

-"Une quoi???" demanda-t-elle d'un air interloqué.

-"Une poursuite, cela vient du verbe poursuivre, au théâtre quand j'étais aux manettes de ce projo chaque soir je poursuivais à l'aide de son rayon de lumière focalisable les acteurs pour les mettre dans la lumière. J'avais même un jeu de quatre couteaux et une iris et quelques feuilles de gélatine pour peaufiner le boulot" Lui expliqua-t-il avec une certaine ironie.

-"Il s'agirait plus d'un workshop de cuisine florale que je ne serais pas étonnée" rétorqua-t-elle avec aplomb.

-"Alors les couteaux, ils servent à couper le rayon lumineux comme on le souhaite, mais ce sont plus des lames métalliques peintes en noir, il ne s'agit pas de couteaux de cuisine, ceux ci ne sont pas affutés, aucun risque de se couper, en revanche de se brûler, oui! Et l'iris ce n'est pas une fleur, c'est un diaphragme, comme l'iris de l'oeil, cela permet de réduire la largeur du faisceau. Et pour les gélatines elles ne sont pas comestibles, juste colorées et ignifugées, pour donner la teinte souhaitée à la lumière" expliqua-t-il avec une légère touche d'humour acidulé.

Je félicitais mon intervenant inopiné plein d'initiative, et je concluais : "En photographie la poursuite a été déclinée pour être utilisée sur des générateur flash de studio ; comme cette vieille poursuite Bowens QuadMatik 3K spotlite. Cela évite à ce projecteur de trop chauffer et en plus il est ventilé et dispose d'une lampe pilote LED qui ne chauffe pas. Elle dispose d'un porte gobo à fixation magnétique permettant de projeter des motifs trés fins découpés au laser dans des cercles d'aluminium. La poursuite est également appelée projecteur à découpe ou "découpe" dans le jargon du spectacle. Sur une poursuite photo on peut projeter aussi des diapos qui n'ont pas besoin d'être ignifugées. Sa lentille focalisable permet d'obtenir des motifs nets ou flous selon le réglage de focalisation. Y à il des questions, peut-on passer à la partie travaux pratiques?"


Ci dessus voici la fameuse poursuite Bowens QuadMatic 3K spotlite, il s'agit d'un modèle compact assez anciens des année 80. Compte tenu de la complexité de fabrication ce type de projecteur n'est plus beaucoup fabriqué de nos jours. En revanche il est possible d'en trouver de temps à autre sur le marché de l'occasion. Selon l'état, il faudra peut-être la re-câbler, changer le tube éclair, la lampe pilote et certainement re-fabriquer certains accessoires comme le porte gobo. C'est le sujet de ce post concernant la fabrication de cet accessoire.


Une plaque de métal percée à un diamétre légerement inferieur des gobo de taille M, 66mm de diamétre. S'assurer que le trou soit bien centré par rapport aux lentilles de projection.


Cette plaque métallique est peinte en noir mat pour éviter les reflets parasites. Les gobos se fixent sur le porte gobo avec de la bande aimantée.


Pour les couteaux, j'ai opté pour un lot de quatre couteaux aimantés qui se fixent directement sur le porte gobo en acier. Le faisceau est ajustable en manipulant les couteaux à l'intérieur de la poursuite étant donné que celle ci ne chauffe pas.


Pour en savoir plus n'hésitez pas à consuler ma rubrique Light Engineering de mon site web dans la rubrique consulting.