• Arnaud JOLY

Différentes méthodes pour numériser ses images noir & blanc

Dernière mise à jour : juin 20

Après avoir développé le film noir et blanc deux options s'offrent à vous : Numériser directement le film ou faire un tirage en chambre noire puis le numériser. Voici l'analyse de trois images réalisées en noir & blanc avec de la Tri-X 400 au format 120 sur le site de l'Acropole avec le 38 mm Biogon.


Scanner le négatif

Le grand intérêt du scanner, c'est qu'il analyse l'image pour en retirer un maximum de détails, si on a un maximum de détails, le grain du film lui est très présent.


La duplication numérique du négatif

Comme évoqué dans le post précédent la numérisation par duplication donne plus de douceur que le négatif scanné. Le grain du film est plus diffus qu'avec un scanner.


Scanner un tirage argentique


Même si la duplication de négatif se rapproche assez d'un tirage scanné, le grain argentique est encore plus diffus sur un tirage en chambre noire.



La duplication numérique de tirage

Pour finir, une quatrième méthode : la duplication de tirage, consiste à photographier le tirage en studio; cela s'applique pour les tirages grand format ne pouvant être scannés. L'intérêt de cette méthode s'applique quand il y a un veritable travail en chambre noire sur le tirage comme ceux présentés sur mon site. Cliquez sur l'image ci dessus pour visiter ma galerie de tirages expérimentaux.


En conclusion, pour les puristes du noir & Blanc, rien ne vaut un tirage original réalisé en chambre noire par l'auteur pour son coté "pièce unique".