• Arnaud JOLY

La photographie atmosphérique

Il ne s'agit nullement de photographie climatique, mais de créations d'atmosphère. Travailler des atmosphères photographiques, c'est une approche aux antipodes de la photographie publicitaire traditionnelle, ou un cadrage rigoureux et une netteté chirurgicale est exigée la plupart du temps. Lors de la réalisation de photos atmosphèriques, il faut privilégier la prise de vue à main levée, les vitesses lentes, afin de provoquer des accidents photographiques intéressants. Pourquoi pas non plus pousser le processus plus loin en utilisant un appareil argentique chargé d'un film périmé.

De nos jours, les APN sont truffés d'électronique, rater une photo deviens de plus en plus difficile. Quel est l'intérêt de présenter de nos jours des photos accidentées? La réponse est dans le titre : créer des atmosphères oniriques et poétiques, fantomatiques et mystérieuses. Comme le disait si bien Confucius "une image vaut mille mots", je vous laisses découvrir 3 images issuses de me balades nocturnes (en cliquant sur chacune d'elle vous atterrirez sur différentes rubriques de mon site).

Mais pour quels usages de telles images?


- Les galeries d'arts en sont friandes "Cette photo est tellement belle qu'on dirait un tableau, cubiste? impressionniste?"


- Les agences de publicité : "Nous cherchons un background atmosphérique original pour notre créa, c'est pour un client très conceptuel en recherche d'effets spéciaux"


- Pour de l'édition : "Cette image sera parfaite pour la couverture du dernier roman psychédélique d'un jeune écrivain dans le vent"


-Et la presse "Belle image d'illustration pour cet article, il n'y aura pas de droits à l'image pour les personnes photographiées, car non reconnaissables et nous éviterons un éventuel procès"


-Et pour finir, dans un mini-lab il y à 20 ans "Cette photo est ratée, elle vous sera NON FACTUREE comme mentionnée sur l'etiquette collée sur le cliché"

Pour conclure, n'hésitez pas à experimenter, à provoquer des accidents photographiques à la prise de vue, et pourquoi pas lors du développement si vous faites de l'argentique. Et laissez vous surprendre par les résultats aléatoires, c'est un réel exercice de laché prise photographique.