top of page

Cinestill 800 Tungstène appliqué à la Gobographie

Film Cinestill pour affirmer le style de son écriture photographique et retranscrire l'émotion visuelle.

Un jour, aux Ateliers-Marinette, j'ai acheté un roll-film de 120 : un Cinestill 800. Sur le site de Marinette, ils le décrivent ainsi : "Le film Cinestill Film Tungsten 800 est une des pellicules à très haute vitesse les plus demandées du moment. Celle-ci est particulièrement adaptée aux conditions de basse lumière et plus spécifiquement aux éclairages Tungsten. Ce film se prête néanmoins à de nombreuses situations. Ce film a été spécialement traité pour être développé dans une chimie C41 (Chimie couleur). Cette pellicule peut être poussée jusqu'à 3200 Iso."


Ecrire avec la lumière sur un support adapté à la lumière tungstène

J'avais déja utilisé cette pellicule plusieurs fois en format 135. Cependant je réservais ce rouleau de 120 pour une utilisation particulière. C'est plus un film adapté à la street-photography, la photographie nocturne, ou le spectacle que l'on shoot en 24/36 et plus rarement en moyen format. Je pris la décision de l'utiliser lors d'une séance photo studio . Un film tungstène en studio, il n'y à rien de paradoxal à en utiliser si on travaille avec des sources d'éclairage tungstène, comme une bonne grosse mandarine de 2 000 watts.


"Les lampes serons mes pinceaux et la pellicule ma toile"

Ernest-G (Peintre-Photographe)

L'émotion aseptisée d'une prise de vu gobographique numérique

Pour cette prise de vue j'ai choisi de travailler avec des sources en lumière du jour à 5600 degrés Kelvin. J'ai donc réglé la balance des blancs dans le menu de ma camera-digital en mode lumière du jour.


La force de cette séance de gobographie c'est l'assemblage fractale des Glass-gobo, de couleur jaune qui donne une ambiance lumineuse chaleureuse. Le modèle baigne dans un subtil mélange de lumière chaude et texturée créant une ambiance onirique et fractale. Une bonne atmosphère propice à l'émotion de la créativité artistique.


L'émotion poétique et onirique d'une prise de vu gobographique argentique

Pour casser le côté un peu trop neutre et lissé de la prise de vue numérique, j'ai décidé de décliner cette prise de vue en argentique avec la Cinestill 800. Il me tardait de visualiser le résultat de ces images latentes que je devais développer et scanner. Plus l'attente est longue plus l'émotion est grande de découvrir ses clichés numérisés. Et quel plaisir d'ajuster la chromie et le contraste et de le re-transcire comme on l'a ressenti au moment de la prise de vue.


Les ambiances bleues révélées par la Cinestill 800 Tungstène

Outre le fait du gros grain argentique 800 Iso, qui renforce le côté onirique et le côté poétique, l'émotion est au rendez vous. De plus le côté tungstène donne un côté froid bleuté comme dans une nuit américaine, renforçant le coté mysterieux de l'image...que d'émotions bienvenues à ma prochaine exposition.


"En photographie argentique, quand la technique fusionne avec la photographie artisque, l'émulsion devient source d'émotion"

Ernest-G (Peintre-Photographe)

Comments


bottom of page