top of page

Scanner automatiquement une bande de 3 vues en 6/6 avec VueScan sur un Super Coolscan 8000 ED

Comment gagner du temps grâce à la numérisation automatisée

Quand on fait le choix de shooter en argentique, la bonne alternative au tirage sous agrandisseur est de numériser ses négatifs, pour bénéficier des avantages de la postproduction numérique. De plus on réduit d'une étape le temps de travail, car une fois l'épreuve argentique obtenue, il faudra la numériser également. La numérisation des films évite aussi la perte de qualité engendrée par les étapes intermédiaires. Faute de temps ou d'avoir un bon scanner, il est préferable de déléguer la numérisation des films à un labo photo pro. Scanner est fastidieux mais demande également beaucoup de rigueur. L'automatisation des tâches est un bon compromis, cela permet d'optimiser son temps de quinze minutes environ, une fois l'opération lancée. Il faut néanmoins bien paramétrer les réglages du logiciel vueScan.


Le choix d'un bon scanner révisé est fortement recommandé

La série des scanners Nikon Coolscan 8000/9000 sont une référence pour scanner du film 120. Malgré un âge avancé, les Coolscan 8000 ont désormais plus de 20 ans. Après des années de bons et loyaux services, il est nécessaire de leur faire faire une petite révision : Dépoussiérage du miroir et de l'objectif, graissage des axes et engrenages et parfois il faut changer quelques pièces, car le plastique devient cassant avec le temps. Pour ma part j'ai trouvé un spécialiste en région Lyonnaise (www.nikscanners.com). Un scanner bien préparé permet de gérer les phases d'automatisation sans plantages.



Le choix du passe-vue est primordial

Les passe-vues Nikon sont à la base mal conçus, et avec le temps le plastique se fragilise. Le passe-vue Nikon FH-8695 ne plaque pas suffisament le film, ce qui engendre des pertes de netteté, car le film n'est pas parfaitement plan. Pour remédier à cela Nikon avait sorti un passe-vue avec des plaques de verre : Le passe-vue Nikon FH-869G, est rare et cher et uniquement en vente d'occasion.


Heureusement il existe une autre alternative, le passe-vue universel (Universal film holder (#7)) de Stephan imprimé en 3D. Sa chaine Youtube est visible à cette adresse : https://www.youtube.com/@coolscan. Ce passe-vue est modulable et accepte de nombreux modules, pour de nombreux formats. Dans le cas d'un traitement par lot, nous placerons le film entre 2 plaques de verre dont celle du dessus est traitée anti anneaux de Newton. Le film sera parfaitement plan et permettra d'avoir une netteté optimale. Il faut juste veiller à bien placer le début du film au niveau du repère du format 120.


Comment choisir les bon réglages dans VueScan

Les principaux réglages se jouent dans le menu "entrée". Néamoins il faut penser à vérifier le menu "sélection" et s'assurer que "Maximum" est selectionné sur la taille de sélection.


Pour en revenir au menu "entrée", il suffit de renseigner les différents paramètres.

- Dans ce cas le document est un "négatif couleur"

- Zone d'aperçu "maximum" (indispensable pour le traitement par lot)

- 48 bit RVB (idéal si on enregistre en TIF)

-Il faut dire "oui" à la numérisation par lot

-Rentrer les valeurs de numéro du cadre, décalage et écart qui corespondent à une bande de 120 en 6/6.dans ce cas :

-Numéro du cadre : 3

-Décalage de cadre : 1,74

-Ecart entre cadres : 60,008

-Cocher "numériser à partir de l'aperçu". En traitement par lot, on numérise à partir de l'aperçu.

- 4000 DPI c'est la résolution maximum du scanner, autant en profiter.

-Je n'ai pas activé la rotation...dommage, je le ferai en post prod.

-Concernant la mise au point automatique bien sélectionner "aperçu", sinon les images seront floues, car on numérise à partir de l'aperçu.

-Nombre d'échantillons: 1. Cette option est appréciable pour les négatifs difficiles à exploiter. Pour un négatif bien exposé la valeur 1 convient parfaitement.

-Bien penser à activer le "mode précis" pour ne pas avoir de problèmes de banding.

-J'enregistre à la fois en JPG et en TIF, le TIF me permet de bénéficier du mode 48 bits permettant de récupérer plus d'informations si besoin.

-Il ne reste plus qu'à cliquer sur "numériser".


La bonne exploitation des fichiers numérisés

Il faut compter environ une heure et quarante minutes pour scanner un film de 12 vues en 4 bandes de 3 clichés. Avoir deux passe-vues permet de gagner un peu plus de temps. Avec ces paramètres c'est un peu long mais cela permet d'avoir des images avec un maximum d'informations et de ne pas avoir à les scanner une deuxième fois.


Il faudra bien sûr, recadrer, ajuster la chromie et le contraste sur un logiciel de post production, pour obtenir le résultat souhaité comme sur l'image de présentation.

bottom of page